Du St Esprit aux confitures

Ça y est ! J’ai fini mes confitures de mûre ! 😀

Qui c’est qui a répondu : « Pas possible ! Les ronces ne sont même pas en fleurs ! »

Et Mr Congélo alors, c’est pourquoi qu’il se décarcasse à faire du froid ? Pour que je puisse mettre mes mûres (du roncier du jardin) en lieu sûr en attendant qu’il y en ait assez pour faire des confitures, na.

Hier, à peine remise de mon séjour à Caen, je songe à ces mûres qui se désespèrent dans le froid… Que faire ? 😮 Ben les en sortir, pardi ! 😉

Donc hier soir sortie des p’tites baies, la nuit pour les laisser décongeler et ce matin, hop ! Le moulin à légumes ! Si ! Celui qui a trois pieds, un jeu de grilles, et… une manivelle 😀 Passer les mûres à la moulinette pour en faire une purée à mélanger au sucre. Oui mais… si les cônes sont restés au dessus de la grille, les graines, elles, sont passées en dessous… oh purée ! ! Alors euh… passer le tout au chinois ! 😀 Là les graines restent dans le chapeau, du chinois ! 😉 Peser la purée, y ajouter son poids en sucre, mélanger et laisser reposer 12h. Douze heures ? Et puis quoi encore, ça va pas la recette ? Dix heures de moins, na. Donc deux heures plus tard, après avoir arraché les hautes herbes de la pelouse, planté quelques bourraches pour les abeilles, rempli la mangeoire pour les oiseaux, pris Indy sur mes genoux car il voulait un câlin, euh… j’ai lavé et ébouillanté quelques pots, sorti la « bassine » à confiture (chez moi, un faitout en inox, j’ai pas mieux…) et là ! Oh là, là… La purée plus le sucre c’étaient transformé en flan ! 😮 Oh ! Si à froid les mûres gélifient tant, à la cuisson ça va devenir de la pâte de fruit ! 😦 Pourtant dans la recette il n’était pas dit de rajouter de l’eau… tant pis, en avant pour la cuisson ! Si quelqu’un me lit et sait ou on peut trouver (pour pas cher hein ?) une cuillère en bois à long manche… parce que une bulle qui explose par-ci, une autre par là, ça pique la peau du bras ! Sur la recette il fallait chauffer le mélange à feu doux puis cuire 10 minutes à feu vif, le vif fait faire des bulles et ces dernières explosent à la surface… ai-Euh ! Un enfer c’truc là !

Donc voilà : les mûres ne désespèrent plus dans le froid, elles ont été quelque peu réchauffées et, bientôt, elles seront mangées ! ! ! 😉

IMG_6935-2

 

photo jardin mai 2014
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :