Aux curieux qui ont joué le jeu…

… je n’ai pas de chat mais une réponse !

Vous l’avez tous reconnu, n’est ce pas ? 😉

Ce zozo c’est mis à chanter, mais au lieu de s’installer devant sa cahute, il est entré et a poussé la chansonnette à l’entrée de son tunnel d’où cette photo étrange… 😮

Le grillon adulte s’observe de mai à juillet. Le mâle chante par stridulation dès que la température le lui permet, bien souvent entre onze heures du matin et une heure de la nuit. Pour ce faire il soulève soudain ses deux ailes supérieures et les referme rapidement en frottant les deux bords internes l’un sur l’autre pour les ouvrir encore et recommencer. L’élytre droit chevauche toujours sur la gauche. Le grillon n’emploie donc pas ses pattes pour striduler. Le bord externe des élytres étant replié à angle droit de la partie supérieure, il forme, avec cette dernière et l’abdomen, une boîte de résonance faisant un cri.. cri.. cri.. caractéristique.

%d blogueurs aiment cette page :