Enchaînés…

PS : pas de « e » titré mais un « s »… parce que si la barque l’est, l’arbre l’est tout aussi et si la première a besoin d’une bite d’amarrage pour ne pas couler à la dérive, l’arbre lui, n’est pas forcement heureux de se rôle où son tronc peut être blessé…

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :