Pensées du 20 octobre…

« Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. »

« L’invitation au voyage »

Les Fleurs du mal,

Charles Baudelaire, 1857

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :